Contact

Filtration du vin avec ITM-4

Aliments & boissons


Comment garantir une qualité constante du vin et accroître l‘efficacité du processus grâce à la mesure de la turbidité

Pour le connaisseur en vin, le premier critère de qualité, avant même l‘arôme et finalement le saveur, est l‘expérience visuelle. Outre la couleur, la clarté du vin est particulièrement importante.

Afin de garantir un niveau de qualité optimal, une entreprise vinicole californienne a installé le capteur de turbidité ITM-4 d‘Anderson-Negele pour surveiller le processus de filtration avant la mise en bouteille.

Dans les deux applications suivantes, Anderson-Negele a pu aider le client à améliorer ses processus, à augmenter les rendements de production et à contrôler de manière cohérente les spécifications de qualité de ses produits.
Application Brochure:

Client

Les advantages de l’application

Pour les deux applications du vignoble, le contrôle des centrifugeuses et la surveillance de la filtration, l‘ITM-4 offre plusieurs avantages significatifs par rapport au contrôle visuel et temporel précédent :

  • Une qualité de produit constante grâce à l‘automatisation des processus
  • Gain de temps grâce à la suppression de la surveillance visuelle des filtres.
  • Une plus grande fiabilité des processus grâce à un contrôle actif et automatique du rinçage du tambour de la centrifugeuse
  • Réduction des coûts grâce à un temps d’arrêt minimal

Détails de l'application

Application 1 : Contrôle de la centrifugeuse


Avant la mise en bouteille, le vin est filtré pour éliminer les particules en suspension. Les particules solides dans le vin sont séparées dans une centrifugeuse et s‘accumulent dans un baril. Dès qu‘il est rempli de solides, ceux-ci doivent être retirés. Cela permet de maintenir le processus continu et, plus important encore, le niveau de qualité du vin.

Si le baril n‘est pas rincé à temps, les solides passent par la centrifugeuse et entrent dans d‘embouteillage.

Si le baril est rincé trop tôt, une partie du vin sera également vidé avec les solides, ce qui affectera les rendements de production.

La solution Anderson-Negele : ITM-4 turbidimètre

Dans une centrifugeuse, la turbidité du vin à la décharge augmente lorsque le baril de solides commence à atteindre son niveau de remplissage. Cette augmentation de la turbidité est immédiatement et précisément détectée par l‘ITM-4. Avec une plage de 0 à 5000 NTU, le signal 4 –20 mA du capteur peut être mis à l‘échelle pour mesurer avec précision la turbidité du produit et signaler automatiquement en temps réel lorsque la valeur spécifiée est atteinte. Pour cette application client, l‘ITM-4 a été étalonné pour une turbidité comprise entre 30 et 40 NTU.

Application 2 : Surveillance de la filtration

Connaître la valeur de turbidité d‘un vin après la filtration Cross-Flow permet aux caves de contrôler automatiquement le fonctionnement de leurs équipements, notamment en mesurant en continu la turbidité du rétentat.
En outre, des turbidimètres sont utilisés pour indiquer l‘état des capillaires du filtre et pour déterminer le meilleur moment possible pour son autolavage.

Dans la filtration Cross-Flow, le filtrat et le perméat sont séparés en permanence, ce qui empêche la formation d‘un gâteau de filtration et réduit la fréquence de nettoyage du filtre. Cependant, un vin épais et très trouble peut rapidement colmater les filtres. Le processus de filtration doit donc être interrompu immédiatement pour nettoyer les filtres.

La solution Anderson-Negele : ITM-4 turbidimètre

Le capteur de turbidité ITM-4 contrôle en permanence le rétentat du filtre avant la mise en bouteille. Les vins destinés à la consommation immédiate ont une exigence de turbidité de < 1,0 NTU, ce qui est tout à fait conforme à la spécification de l‘ITM-4. Avec une plage de réglage de 0 à 5000 NTU, le capteur est idéal pour mesurer une faible turbidité.
L‘automatisation des processus qui en résulte pouvait remplacer le contrôle périodique des filtres usuel et faire économiser complètement ce temps de travail.